matos des pros

Pour discuter des dernières trouvailles permettant d'alléger son vélo de route.

Re: matos des pros

Messagede pLOOK » Mer 19 Aoû 2020 08:48

On est bien d'accord.
Si un système tout bête à câble était performant pour le disque, de mon point de vue ça serait une excellente solution.

Et là on est sur le sujet des pros, pour eux il n'y a sans doute que des avantages (sauf le changement de roue, mais comme ils peuvent souvent changer de vélo...)
pLOOK
 
Messages: 681
Inscription: Mer 10 Sep 2008 18:47

Re: matos des pros

Messagede pLOOK » Mer 19 Aoû 2020 10:31

Il y a quand même potentiellement comme un os dans le potage avec l'hydraulique sur un vélo :

https://www.lenouvelliste.ch/articles/sports/cyclisme/cyclisme-simon-pellaud-s-est-fait-la-frayeur-de-sa-vie-en-pleine-descente-965925

Surchauffe du liquide ou fuite ?
Bon, aussi les conditions sont extrêmes chez les pros, surtout en montagne, mais tout de même avec les patins ce problème n'existe pas.

A+
Olivier
pLOOK
 
Messages: 681
Inscription: Mer 10 Sep 2008 18:47

Re: matos des pros

Messagede Fireblade07 » Mer 19 Aoû 2020 11:08

Il y a quand même potentiellement comme un os dans le potage avec l'hydraulique sur un vélo :


En VTT ils n'ont pas de problème à priori. Problème de sous dimensionnent sur route?
Fireblade07
 
Messages: 5292
Images: 1
Inscription: Jeu 29 Déc 2005 15:45

Re: matos des pros

Messagede krystau » Mer 19 Aoû 2020 12:49

pLOOK a écrit:On est bien d'accord.
Si un système tout bête à câble était performant pour le disque, de mon point de vue ça serait une excellente solution.

Et là on est sur le sujet des pros, pour eux il n'y a sans doute que des avantages (sauf le changement de roue, mais comme ils peuvent souvent changer de vélo...)


L''hydraulique c'est pas plus compliqué, qu'un câble, et ce n'est pas moins fiable et demande très très peu d'entretien !! Cette technologie est partout depuis des décennies, elle apporte de plus beaucoup d'agrément !! Un de ses gros défauts elle coût cher en VDR ! Magura a fait (ou fait encore) de l'hydraulique en patin au passage ( pour l'agrément je suppose ) !

Après si tu veux de frein à disque à câble cela existe, mais l’intérêt est bien moindre surtout si on se penche sur le fonctionnement de ce type d'étrier !!
Les étriers hydraulique à commande à câble me semble avoir plus d’intérêt (l'équilibre des déplacements des pistons) mais je n'ai pas plus suivit cette techno très spécifiques ! ;-)

Les histoires de changement de roue rapide c'est un sujet très spécifique, qui peut être un problème pour certain (beaucoup ?) ! Mais il faut savoir que des broches ultra rapide existent (pas beaucoup démocratisé ... ) !
Cela ne me pose aucun problème de re-connaitre ces états de faits comme le poids supplémentaire de cette technologie (autre vaste débat) ;-)

Tu fais de la moto, quels sont les entretiens sur les freins de ta moto qui soit si emmerdant (et chronophage) ?

Pour ma part, j'ai fais de compétition en moto (très longtemps) , en vtt, en vélo de route !
L'entretien d'une moto cela n'a rien avoir, le Vtt (c'est du nettoyage le boulot) , les freins c'est super fiable et demande pas beaucoup de temps ! Les purges c'est très très espacée en années avec des Shimano à huile minéral par exemple . Après pour être 100% honnête oui cela arrive que de pièces s'usent suivant les contextes d'utilisations (VTT cela peut-être très hard) , plus sur les modèles ultra light, mais il ne me semble pas c'est plus que d'autres mécaniques, mes Vbrake prenait beaucoup plus cher ! En patin VTT à me début je ne t'explique pas les déboires que j'ai eu, patin usée en une descente humide ( ce n'était pas du bon matériel il faut être honnête) d'ailleurs dans certain boue liquide les plaquettes de frein ont du mal à finir certaines courses !!

Je suis encore en patin, sur route (pour des question de budget ), la prestation de freinage ne me convient pas, les régales des patins ( avec les bons angles etc) c'est pas si évident si tu veux un truc nickel, mon étrier bouge facilement ! Bref tu l'as compris, pour moi régler un étrier hydraulique disque c'est beaucoup plus pratique !
Ce ne sont que mes expériences, mais je pense qu'elles sont assez significatives pour avoir un point vue objectif (mais non exhaustif je te le concède ) !

Pour l’anecdote sur la route ma toute première course je l'ai fait sous l'eau en RP, en bas d'une descente plus de frein levier contre le guidon :shock: (comme cela toute la course en mode "ABS" ), remarque 95% du peloton ne savait freiner même comme cela je les "déboitais" facilement ! J'ai cru mes patins était HS , en fait non, sur le sec après gros nettoyage et entretien du vélo cela freinait comme avec des patins !! (Jantes Alu Mavic et patin ultégra à l'époque). Je suis passer à des patins swiss top pour être mieux sous l'eau depuis, c'est juste un poils mieux !!! Mais très loin de mes attentes ;-)
Après j'imagine qu'il a des solutions patins plus efficientes, sous l'eau et sur le sec, mais elle sont facilement atteignable en disque hydrau !!!

Mais cela c'est mon besoin et je conviens de d'autre est une autre philosophie !!
Avatar de l’utilisateur
krystau
 
Messages: 838
Images: 0
Inscription: Mar 2 Fév 2010 17:47
Localisation: paris

Re: matos des pros

Messagede Arph » Mer 19 Aoû 2020 12:57

Navet a écrit:
Kloun a écrit:Quelqu'un connait l'utilité du sifflet ?


Pour signaler aux spectateurs (qui redescendent à pied sur la route) qu'ils arrivent à fond lorsqu'ils redescendent aux bus.


Et éviter qu'un gendarme te prenant pour un spectateur qui redescend à fond ne te plaque au sol alors que tu es un quadruple vainqueur du Tour ^^ Véridique, il me semble que les sifflets sont apparus après ce léger incident ^^
Arph
 
Messages: 4630
Images: 2
Inscription: Mar 19 Oct 2010 22:46

Re: matos des pros

Messagede JulienCampa » Mer 19 Aoû 2020 14:46

Pour Pellaud : comment une poignée peut se déplacer de 10cm :shock: ?????
Le mécano a mal serré le collier et donc, en se déplaçant, le câble de frein a certainement dû se détaché de la poignée... je ne vois que cela...
If you're climbing through hell, keep riding. Paradise is on the summit.
JulienCampa
 
Messages: 763
Inscription: Sam 9 Nov 2013 20:59

Re: matos des pros

Messagede albator83 » Mer 19 Aoû 2020 14:49

Surtout pour avoir deux leviers défaillants... y'a eu un gros loupé.
Cela dit s'il ne reste qu'un levier gauche ou droit pour s'arrêter dans une descente à 80 km/h... bon courage ^^
Avatar de l’utilisateur
albator83
 
Messages: 2878
Inscription: Lun 26 Jan 2009 20:36
Localisation: Fontaine (38)


Re: matos des pros

Messagede Arph » Mer 19 Aoû 2020 15:14

krystau a écrit:Magura a fait (ou fait encore) de l'hydraulique en patin au passage ( pour l'agrément je suppose ) !


Fait encore, on les trouve notamment en première monte sur les vélotaf / vélos de rando de marques allemandes comme Kalkhoff, VSF Fahrradmanufaktur qui continuent à proposer des vélos à patins avec des montages plutôt haut de gamme en parallèle des modèles à disque. Et effectivement c'est agréable à l'usage (et ça ne doit en rien régler le freinage sous forte pluie).

krystau a écrit:sous l'eau

Je pense qu'on est tous d'accord, quand c'est bien mouillé et que tu as les jantes dans la flotte, le freinage patins c'est scabreux. Même avec des Paul Racer en patins KoolStop Salmon sur jantes alu usinées. Mais pour l'immense majorité des routiers, c'est un cas exceptionnel.
Arph
 
Messages: 4630
Images: 2
Inscription: Mar 19 Oct 2010 22:46

Re: matos des pros

Messagede krystau » Mer 19 Aoû 2020 15:48

Arph a écrit:
krystau a écrit:Magura a fait (ou fait encore) de l'hydraulique en patin au passage ( pour l'agrément je suppose ) !


Fait encore, on les trouve notamment en première monte sur les vélotaf / vélos de rando de marques allemandes comme Kalkhoff, VSF Fahrradmanufaktur qui continuent à proposer des vélos à patins avec des montages plutôt haut de gamme en parallèle des modèles à disque. Et effectivement c'est agréable à l'usage (et ça ne doit en rien régler le freinage sous forte pluie).

krystau a écrit:sous l'eau

Je pense qu'on est tous d'accord, quand c'est bien mouillé et que tu as les jantes dans la flotte, le freinage patins c'est scabreux. Même avec des Paul Racer en patins KoolStop Salmon sur jantes alu usinées. Mais pour l'immense majorité des routiers, c'est un cas exceptionnel.


Pour le Magura hydrau c'était juste pour l'histoire technique, ( mais l'hydrau cela à l'air sympa aussi pour la transmission => Rotor) ;-)
Oui cela ne règle en rien le problème de coefficient d’adhérence variant du patin sur jante et de plus sous l'eau ! Mais tu as puissance et plus de précision !

Je ne vais pas te mentir, j'utilise bien plus mes freins sur le VTT! Mais comme j'aime aller vite en descente et que j'aime les sensations, bref freiner fort est naturel pour moi et bien avec mon route je reste sur ma fin pour ma part (sur le sec) je les vois plus comme des ralentisseurs ! ;-)
Et en compète route, cela m'arrive souvent de faire des différences en descente, ou dans une courbe rapide, là des bons freins surtout quand des mecs ce savent pas freiner ( beaucoup de routeux) tu peux faire un break sur eux pour sortir ou simplement les user en les obligeant à relancer fort pour recoller !
! Bien sûr en fonction du circuit ;-)
Avatar de l’utilisateur
krystau
 
Messages: 838
Images: 0
Inscription: Mar 2 Fév 2010 17:47
Localisation: paris

Re: matos des pros

Messagede Mattdll » Mer 19 Aoû 2020 16:14

En freins patins hydro, y'a aussi ça

Jamais vu de retour par contre :/
Avatar de l’utilisateur
Mattdll
 
Messages: 630
Images: 0
Inscription: Sam 26 Juin 2010 16:47

Re: matos des pros

Messagede Arph » Mer 19 Aoû 2020 16:17

Je n'ai jamais vu un vélo monté avec ces freins Sram, qui ne sont plus au catalogue de toute façon, et pour lesquels il doit déjà être impossible de trouver des pièces.
Arph
 
Messages: 4630
Images: 2
Inscription: Mar 19 Oct 2010 22:46

Re: matos des pros

Messagede Arph » Mer 19 Aoû 2020 16:20

krystau a écrit: comme j'aime aller vite en descente et que j'aime les sensations, bref freiner fort est naturel pour moi et bien avec mon route je reste sur ma fin pour ma part (sur le sec) je les vois plus comme des ralentisseurs ! ;-)
Et en compète route, cela m'arrive souvent de faire des différences en descente, ou dans une courbe rapide, là des bons freins surtout quand des mecs ce savent pas freiner ( beaucoup de routeux) tu peux faire un break sur eux pour sortir ou simplement les user en les obligeant à relancer fort pour recoller !
! Bien sûr en fonction du circuit ;-)


J'imagine que comme tu viens de la moto de compet' tu as un sens de la trajectoire et des points de freinage et de corde plus affuté que celui de beaucoup de cyclistes, moi compris. Mais sauf à aller très vite, tu restes malgré tout limité par l'adhérence du pneu non ? Un freinage de moto, c'est encaissé par des pneus de moto, dont la surface de contact au sol (et je suppose l'adhérence, vu qu'avec 200 ou 300 chevaux sur la moto tu ne cherches pas à gagner 0,5 watt) est sans commune mesure avec celle de pneus de vélo.
Arph
 
Messages: 4630
Images: 2
Inscription: Mar 19 Oct 2010 22:46

Re: matos des pros

Messagede Kipukipet » Mer 19 Aoû 2020 17:10

krystau a écrit:
Je ne vais pas te mentir, j'utilise bien plus mes freins sur le VTT! Mais comme j'aime aller vite en descente et que j'aime les sensations, bref freiner fort est naturel pour moi et bien avec mon route je reste sur ma fin pour ma part (sur le sec) je les vois plus comme des ralentisseurs ! ;-)
Et en compète route, cela m'arrive souvent de faire des différences en descente, ou dans une courbe rapide, là des bons freins surtout quand des mecs ce savent pas freiner ( beaucoup de routeux) tu peux faire un break sur eux pour sortir ou simplement les user en les obligeant à relancer fort pour recoller !
! Bien sûr en fonction du circuit ;-)


Pour essayer de rester collé au sujet "le matos des pros", je n'ai jamais vu de course se gagner sur un freinage.

D'ailleurs plus la "tradition" veut qu'un bon descendeur se décèle à la longévité de ses patins (il prend les courbes vite donc freine peu).

Comparer, la moto, le VTT et la descente en compétition sur route me semble donc peu pertinent.
Kipukipet
 
Messages: 478
Inscription: Sam 20 Sep 2014 11:58

Re: matos des pros

Messagede Arph » Mer 19 Aoû 2020 17:23

Sur un freinage non, mais sur la capacité à freiner moins, et plus tard et plus fort quand il faut freiner, oui. Nibali sur MSR par exemple. Ou Gerrans sur MSR également, qui avait Cancellara pour lui faire la descente (ce qui vaut Nibali puisque lui aussi était resté derrière). Alaphilippe sur le Tour (année ?) qui met une telle pression à Yates (lequel des 2 ?) que celui-ci finit par se mettre par terre dans un virage.

Mais on a vu bien des courses se perdre sur un freinage (et certains passer pas loin de se tuer notamment dans la descente de Sormano, le dernier en date samedi dernier).
Arph
 
Messages: 4630
Images: 2
Inscription: Mar 19 Oct 2010 22:46

Re: matos des pros

Messagede Kipukipet » Mer 19 Aoû 2020 17:58

Arph a écrit:Sur un freinage non, mais sur la capacité à freiner moins, et plus tard et plus fort quand il faut freiner, oui. Nibali sur MSR par exemple. Ou Gerrans sur MSR également, qui avait Cancellara pour lui faire la descente (ce qui vaut Nibali puisque lui aussi était resté derrière). Alaphilippe sur le Tour (année ?) qui met une telle pression à Yates (lequel des 2 ?) que celui-ci finit par se mettre par terre dans un virage.

Mais on a vu bien des courses se perdre sur un freinage (et certains passer pas loin de se tuer notamment dans la descente de Sormano, le dernier en date samedi dernier).


Dans les exemples que tu cites, sauf erreur de ma part, c'est la capacité à prendre un virage vite qui fait la différence, pas le freinage. Notamment sur MSR, il n'y a pas de grosse décélération, mais des courbes et des épingles très rapides.

La chute d'Evenpoel n'est pas liée à un problème de freinage, mais de trajectoire.
Kipukipet
 
Messages: 478
Inscription: Sam 20 Sep 2014 11:58

Re: matos des pros

Messagede Arph » Mer 19 Aoû 2020 19:10

Dans le haut il faut quand même freiner à la vitesse à laquelle ils vont ;)

Mais je suis d'accord avec toi dans les 2 cas. J'ai même écrit "Sur un freinage non, mais sur la capacité à freiner moins, et plus tard et plus fort quand il faut freiner, oui". Freiner moins, ça demande justement comme tu le dis d'avoir le sens de la trajectoire (et plus encore de connaître la route par coeur pour passer le plus vite possible dans les virages en aveugle).
Et freiner tard et fort ça demande de la technique, la connaissance de ses limites et de celles de ses boyaux, et des corones :D

Evenepoel c'est pour moi un problème de ne pas freiner assez quand on n'a pas le sens de la trajectoire, surtout quand les 6 de devant passent sans souci et sont là pour te montrer quand freiner, où passer, et à quelle vitesse ça passe (mais bon on s'en fout c'est un miracle qu'il ne se soit pas tué ou démoli).
Pinot avait eu la sagesse de ne pas s'acharner à essayer de suivre Nibali en 2017 (en 2018 du coup il est revenu avec l'intention de ne pas lâcher - et je pense une bien meilleure connaissance de la route - et il a lâché Nibali en bosse pour ne pas avoir à faire la dernière descente avec ;)).

Bref, trajectoire et freinage sont les 2 mamelles de la descente sans sauter de la roue de Nibali (désolé pour la consonance très 1942 de la référence :().

Edit : je précise que je dis ça du fond de ma chaise, alors que pour rien au monde je ne m'amuserais à essayer de dévaler Sormano ou le Poggio à une vitesse faisant sembler d'approcher celle qu'atteignent les moins bons descendeurs du peloton (la chaise, c'est pour changer du canapé de Jean-Mimi :lol:).
Arph
 
Messages: 4630
Images: 2
Inscription: Mar 19 Oct 2010 22:46

Re: matos des pros

Messagede imsaho » Mer 19 Aoû 2020 19:24

Il y a deux autres mamelles : la capacité à se pencher et le bouton on/off qui débranche le cerveau.
imsaho
 
Messages: 41
Inscription: Mar 7 Juil 2020 15:33

Re: matos des pros

Messagede alexP33 » Mer 19 Aoû 2020 21:24

Kipukipet a écrit:La chute d'Evenpoel n'est pas liée à un problème de freinage, mais de trajectoire.


Arph a écrit: Evenepoel [...] c'est un miracle qu'il ne se soit pas tué ou démoli


Clair que ce We il y a eu un bon dieu pour ceux qui ont fait quelques approximations de freinage ou de trajectoire à grande vitesse.
alexP33
 
Messages: 216
Images: 1
Inscription: Mer 30 Sep 2015 21:07

Re: matos des pros

Messagede kaillou38 » Jeu 20 Aoû 2020 08:02

splitwee a écrit:Jolies discussions de comptoir... Vous croyez réellement que la construction du Pinot Edition est la même que le cadre de Pinot? :lol:
Et le poids de 7.2kg annoncé, il sort de quel chapeau?

C'est qu'annonce mon commercial, les kit cadres sont les mêmes que les cadres de la fdj. Mais sont différents des vélos de série.
après 7.8, c'est avec accessoires pas ouf (cintre, tds et potence) et rotor inpower.
kaillou38
 
Messages: 446
Inscription: Ven 27 Juin 2008 15:26

Re: matos des pros

Messagede Arph » Jeu 20 Aoû 2020 13:48

imsaho a écrit:Il y a deux autres mamelles : la capacité à se pencher et le bouton on/off qui débranche le cerveau.


La capacité à se pencher je la mets avec la trajectoire. Plus 1 pour la 3è mamelle, poser le cerveau. Mais celle-là ne te préserve pas de la chute (voire elle te pousse gentiment dans le dos pour t'aider à passer le parapet - même si je ne dis pas que c'est le cas pour Evenepoel, ou Gilbert, ou Bakelants, ou Deplus, qui sont tous passés récemment par-dessus un parapet).

D'où une question : est-ce que le fait d'être Belge aide à poser le cerveau ? Je décooooooooooooooooooooooooooonne ;) :mrgreen: :oops: :arrow:
Arph
 
Messages: 4630
Images: 2
Inscription: Mar 19 Oct 2010 22:46

Re: matos des pros

Messagede imsaho » Ven 21 Aoû 2020 06:36

Le matériel d'aujourd'hui permet-il d'aller plus ou moins vite en vitesse de pointe (en descente)? Je ne parle pas du freinage ni de la vitesse dans les virages, ni du meilleur chrono sur la totalité d'une descente.

Lucien Aimar aurait été chronométré 140 km/h dans le Ventoux. Excellent descendeur, voire le meilleur de son époque, mais peut-être un peu marseillais.

Je crois que Fignon avait dépassé les 100 km/h.

Aujourd'hui (notamment en étant assis sur le cadre) ?
imsaho
 
Messages: 41
Inscription: Mar 7 Juil 2020 15:33

Re: matos des pros

Messagede albator83 » Ven 21 Aoû 2020 08:47

100 km/h sur route fermée j'y crois, on arrive déjà à 80-90 km/h relativement fréquemment sur route ouverte.
Mais 140... même compteur moto je n'y crois absolument pas :D
Le matériel d'aujourd'hui permet surtout de freiner de + en + tard avant la courbe. Au point que de + en + de coureurs prennent de - en - de marge à ce niveau, d'où les chutes dès qu'il y a le moindre petit grain de sable (à mon avis).
Avatar de l’utilisateur
albator83
 
Messages: 2878
Inscription: Lun 26 Jan 2009 20:36
Localisation: Fontaine (38)

Re: matos des pros

Messagede stam » Ven 21 Aoû 2020 08:47

imsaho a écrit:Lucien Aimar aurait été chronométré 140 km/h dans le Ventoux.

J'aime beaucoup la juxtaposition d'un terme de mesure physique et du conditionnel :mrgreen: ; un peu comme si j'écrivais que Noah Lyles aurait couru le 200m en 18"90, cépafô mais surtout pas avéré.
Un travail d'enquête un peu poussé devrait révéler que Lucien Aimar a été chronométré à 140km/h au-dessus du Ventoux, en avion. Pour ce que j'ai vu, sur un chrono du Tour de Suisse, les gars poussaient jusqu'à 110km/h (vitesse du compteur de la moto suiveuse) dans une belle descente toute droite. Après, on voit fleurir de temps en temps des articles où les coureurs disent avoir relevé dans leur compte-rendu de sortie une vitesse maxi à 130, 135... en débriefant l'étape. Si c'est un maxi entre 2 points GPS..... :roll:
Ah tiens, au fait, j'ai un meilleur 1000m en càp sur Strava en 2'12" (je pense que par souci de "crédibilité", Strava évite d'afficher des PR inférieurs au RM), sur piste je n'ai jamais fait moins de 2'50". :?:
stam
 
Messages: 1462
Inscription: Ven 19 Sep 2008 15:07

Re: matos des pros

Messagede krystau » Ven 21 Aoû 2020 08:54

Arph a écrit:
krystau a écrit: comme j'aime aller vite en descente et que j'aime les sensations, bref freiner fort est naturel pour moi et bien avec mon route je reste sur ma fin pour ma part (sur le sec) je les vois plus comme des ralentisseurs ! ;-)
Et en compète route, cela m'arrive souvent de faire des différences en descente, ou dans une courbe rapide, là des bons freins surtout quand des mecs ce savent pas freiner ( beaucoup de routeux) tu peux faire un break sur eux pour sortir ou simplement les user en les obligeant à relancer fort pour recoller !
! Bien sûr en fonction du circuit ;-)


J'imagine que comme tu viens de la moto de compet' tu as un sens de la trajectoire et des points de freinage et de corde plus affuté que celui de beaucoup de cyclistes, moi compris. Mais sauf à aller très vite, tu restes malgré tout limité par l'adhérence du pneu non ? Un freinage de moto, c'est encaissé par des pneus de moto, dont la surface de contact au sol (et je suppose l'adhérence, vu qu'avec 200 ou 300 chevaux sur la moto tu ne cherches pas à gagner 0,5 watt) est sans commune mesure avec celle de pneus de vélo.


Mon propos soulignait surtout que quand tu vois comment certains freinent ( dans mes petites compètes) je fais un corollaire avec ceux qui disent ne pas avoir besoin plus de frein ;-).

Après attention, tu as des cyclistes, qui savent très très bien trajecter (et freiner), et les Cyclocrossmans , les VTTistes ne sont pas désavantagés !

Adhérence est la même pour tous ( Encore que ! Mais c'est un autre long débat à lui tout seul ) !

En fait le sujet freinage c'est surtout de savoir freiner, avoir des freins puissants et modulables cela change beaucoup de chose ( j'ai dis puissant et pas agressif, beaucoup confondent "l'attaque" et la puissance !) Et aussi savoir prendre une courbe ce n'est pas faux (et savoir lire le terrain !!)!

À moto, comme à vélo les choses sont les mêmes dans les principes, si tu vas au delà des limites ton pneu tu as des chances d'aller au sol ! :(
(Je n'ai pas compris l'histoire de 200 à 300 cv et des 0.5W venait faire dans ton propos, mais peu importe ;-) )

En moto, ce que j'explique souvent à des pilotes qui pensent avoir atteint les limites leur moto et qui ne comprennent pourquoi d'autres pilotes avec le même matériel vont beaucoup plus vite, les suspicions de triches techniques étant souvent invoqués etc..! (Cela existe, mais ce n'est pas le sujet)
Alors cas typique, le "pilote" rentre dans la courbe en freinant très fort (parfois, souvent la moto pas très "propre") et ils sont au delà de la limite du pneu (avant)!
Et donc leur conclusion on ne peut pas faire mieux etc..
En fait ils ont raison que sur un seul aspect, ils sont été à la limite voir au delà de la limite du pneumatique mais juste quelques instants ! Et après être entré en vrac, ils sont à l'arrêt !
Et quand tu rentres dans une courbe rapide avec cette façon de piloter, c'est des secondes que tu lâches dans la courbe ( tu as bien lu des secondes pas des 1/10) !

Souvent en coachant des pilotes, je leur demande rouler moins vite enfin surtout de ne pas attaquer, et de bien enroulé propre sur la piste !
Généralement les pilotes trouvent l'exo intéressant, mais me disent oui c'est bien mais on ne va pas vite !!
Sauf que le chrono, lui dit autre chose et à leur très grande surprise!!
Alors oui attaqué en piste cela fait allez plus vite, mais c'est pour gagner les derniers 1/10! Souvent cela te déstabilise plus qu'autre chose !Et tu perds beaucoup en sérénité / lucidité !

C'est quoi l'enjeu de tout cela c'est que rouler à 90% de ton potentiel c'est beaucoup beaucoup plus efficace ( et à un point que l'on ne ce rend pas compte) que de temps en temps aller à la limite sur quelques instants, c'est ce faire peur, sortir de la trajectoire, être tétanisé, voir la chute ( le pire en pilotage être tétanisé, car tu n'as plus de ressentit, là tous les risques sont open bar !).

Pour revenir au freinage à vélo, il faut déjà avoir les bons repères, si tu ne freines jamais fort, le jours où tu veux le faire cela va être compliqué je crois !
Déjà tu n'as aucune idée du potentiel de ton vélo et particulièrement celui des pneus ! Alors comment t'en approcher avec sécurité, alors que tu as aucune idée de leur potentiel !!
Et si de plus tu as freinage erratique (coefficient de frottement variable) , une levier où il faut tirer fort ( plus tu appuies sur le levier moins tu as de feeling pour moduler) le pire étant le levier sur le guidon, là pour ce mettre pas terre il n'y a pas mieux !
Après, cela s'apprend à appuyer sur un levier ! Pour ma part pour apprendre cela ( par exemple pour les enfants), je leur faire pousser leur engin en leur faisant appuyer sur leur levier en modulant le freinage le plus finement possible et comme c'est eux qui poussent ..... ! Là de suite tu fais ressentir ce que c'est une modulation et cela change beaucoup beaucoup de chose pour la suite !
Après il faut travailler la latéralisation, tu as 2 leviers, mais c'est l'avant le principale, donc savoir doser chaque frein de façon indépendante ! Cela demande de faire quelques éducatifs ( mais si tu fais cela bien, cela arrive vite).
Pour avoir fait beaucoup beaucoup de formation,(public non compétiteur) tu n'imagines pas les gens ne savent pas freiner motards avec expérience compris ! Alors qu'avec quelques éducatifs (et la même adhérence) tu changes du tout au tout ! Les gens sont dans les faits assez on-off !

Bon après on va plus loin sur l'aspect freinage progressif puis dégressif dans la courbe, c'est des choses qui fonctionnent bien mais, il faut le pratiquer régulièrement !

De mon point de vue et d'expériences, c'est souvent les plus rapides qui en réalité prennent moins de risque car ils restent dans leur zone de confort tout en allant plus vite !

Pour les trajectoires, le sujet c'est le regard, c'est de première ordre !! Tu vas où tu regardes !! (Mais c'est un autre vaste sujet ..)
Comme la gestion du centre de gravité (dynamique du pilote) et ton matériel cf sujet adhérence !


Pour résumer, la différence quand tu maîtrises tu es capable d'être à 90% tout le temps, alors que quand tu ne maîtrise rien, juste un instant à 101% et tu es par terre !!
Cela résume très bien le problème. ;-)
!
Avatar de l’utilisateur
krystau
 
Messages: 838
Images: 0
Inscription: Mar 2 Fév 2010 17:47
Localisation: paris

Re: matos des pros

Messagede imsaho » Ven 21 Aoû 2020 09:04

albator83 a écrit:100 km/h sur route fermée j'y crois, on arrive déjà à 80-90 km/h relativement fréquemment sur route ouverte.
Mais 140... même compteur moto je n'y crois absolument pas :D
Le matériel d'aujourd'hui permet surtout de freiner de + en + tard avant la courbe. Au point que de + en + de coureurs prennent de - en - de marge à ce niveau, d'où les chutes dès qu'il y a le moindre petit grain de sable (à mon avis).


Il dit qu'il avait doublé une moto qui roulait à 120.
https://www.courrier-picard.fr/art/region/cyclisme-lucien-aimar-nous-etions-plus-proches-du-public-ia0b0n820364
imsaho
 
Messages: 41
Inscription: Mar 7 Juil 2020 15:33

Re: matos des pros

Messagede Arph » Ven 21 Aoû 2020 09:42

krystau a écrit:(Je n'ai pas compris l'histoire de 200 à 300 cv et des 0.5W venait faire dans ton propos, mais peu importe ;-) )


Je voulais juste dire que le fait d'avoir qqs centaines de chevaux devait permettre de mettre le curseur un peu plus vers l'adhérence, sans chercher à gratter un poil de rendement en plus (ce qui n'est pas le cas pour un pneu de vélo). Mais ce n'est peut-être pas le cas, c'est une simple supposition. Il y a aussi le fait qu'une moto qui roule à 90, bah c'est fait pour, un vélo qui roule à 90 tu es aux limites de l'utilisation (ça revient à taper 250 à moto quoi).

Ta réponse est très instructive, merci :) Tu dispenses ce genre de formation en club ?
Arph
 
Messages: 4630
Images: 2
Inscription: Mar 19 Oct 2010 22:46

Re: matos des pros

Messagede Fireblade07 » Ven 21 Aoû 2020 10:05

Oui intéressant ta réponse!
Fireblade07
 
Messages: 5292
Images: 1
Inscription: Jeu 29 Déc 2005 15:45

Re: matos des pros

Messagede krystau » Ven 21 Aoû 2020 11:06

Arph a écrit:
krystau a écrit:(Je n'ai pas compris l'histoire de 200 à 300 cv et des 0.5W venait faire dans ton propos, mais peu importe ;-) )


Je voulais juste dire que le fait d'avoir qqs centaines de chevaux devait permettre de mettre le curseur un peu plus vers l'adhérence, sans chercher à gratter un poil de rendement en plus (ce qui n'est pas le cas pour un pneu de vélo). Mais ce n'est peut-être pas le cas, c'est une simple supposition. Il y a aussi le fait qu'une moto qui roule à 90, bah c'est fait pour, un vélo qui roule à 90 tu es aux limites de l'utilisation (ça revient à taper 250 à moto quoi).



Surtout le sujet c'est que l'équipement du motard et plus approprié que celui du cycliste en cas de chute à partir d'une certaine vitesse ;-)
Bref à vélo de plus sur route, encore plus avoir la tête sur le épaule, un petit casque et un moule b...e !! Pas sûr que l'on est une protection !!

Après adhérence est priori plus une question usure (gomme "tendre" ), le rendement avec des pneus souples peu énergivore adhère plus tôt pas mal ! Bref le rendement n'est pas si éloigné que cela de l'adhérence !!

Par contre le coté suppression à vélo cela n'aide pas ( encore une obsession de beaucoup de cycliste de rouler très pressurisé) tu perds en adhérence (en confort) mais surtout tu rebondis sur les inégalités et créé des décrochements ! Le pneu c'est l'élément de liaison au sol, tu n'as pas de suspension hormis ton pneu à vélo , ( si tu t'as ton corps, tu peux amortir avec lui et donc aidé ton vélo à mieux adhérer, mais les hautes fréquences, je pense que cela influence peu !)

La vague tubeless, gros pneu et pression plus basse cela devrait aidé a retrouvé des vélos plus sécurisé avec du grip !!

(C'est pour cela que j'ai parle même adhérence mais
Avatar de l’utilisateur
krystau
 
Messages: 838
Images: 0
Inscription: Mar 2 Fév 2010 17:47
Localisation: paris

Re: matos des pros

Messagede krystau » Ven 21 Aoû 2020 11:21

albator83 a écrit:100 km/h sur route fermée j'y crois, on arrive déjà à 80-90 km/h relativement fréquemment sur route ouverte.
Mais 140... même compteur moto je n'y crois absolument pas :D
Le matériel d'aujourd'hui permet surtout de freiner de + en + tard avant la courbe. Au point que de + en + de coureurs prennent de - en - de marge à ce niveau, d'où les chutes dès qu'il y a le moindre petit grain de sable (à mon avis).


Sincèrement je pense que ce raisonnement n'est pas bon, c'est une pensée éculée mais fausse ! On l'entend souvent et toujours à propos de sécurité, mais en fait plus il y a de maîtrise que cela soit venant du pilote ou du matériel ou des infrastructures , c'est plus de sécurité dans 99% des cas !


C'est rarement les bons pilotes avec les bons matériels qui tombent mais plus ceux qui cherchent à les suivre ! Et cherche à aller vite avec des matériels où tu as du mal à sentir la limite, pour X raisons, bref tu as un mauvais feed back , tu te mets plus en dangers !! Et idem devant une situation compliquée, comme tu le dis "le grain de sable" tu as plus de chance te tant tirer si tu as de la maîtrise et que tu n'es pas paralysé par ta peur ( c'est humain)!

Un truc qui fait une grosse différence entre celui qui a l'assurance et pas l'autre, tu vas où tu regardes, si tu regardes le parapet tu vas dans la parapet !! De c'est une chose que l'on remarque et c'est humain, on a tendance à focaliser sur l'obstacle, le danger ! ( Et si c'est un piéton on fonce dessus au passage !) Mais avec quelques mise en place d'automatismes on arrive à lutter contre cela et le cerveau regarde plus là où passer !! ;-)


Évidement, après si tu n'as pas tous de connecté en haut, pas sûr que cela aide à rester sur les roues !
Avatar de l’utilisateur
krystau
 
Messages: 838
Images: 0
Inscription: Mar 2 Fév 2010 17:47
Localisation: paris

PrécédenteSuivante

Retourner vers Route

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: oskar et 16 invités